Les toilettes sèches à séparation

toilette sèche à séparation

Voici une description succincte du système de toilette sèche à séparation que nous avons mis en place dans notre maison.

Description des toilettes sèches à séparation

Dans l’étude de l’assainissement réalisé pour le SPANC. Le bureau d’étude Hydroterra a proposé une filière avec filtre planté, et des toilettes sèches à séparation.

Le projet de toilette sèche a été mis en œuvre en autoconstruction. Il consiste pour le moment : un siège à séparation posé sur une chaise bricolé.

Lors du plan de la maison j’ai pris bien soin de prévoir les toilettes l’un au dessus de l’autre pour pouvoir faire des tuyaux de chute verticaux qui arrivent dans le sous-sol et pas trop éloignés l’un de l’autre.

Le  tuyau des urines est relié à une évacuation vers le filtre planté qui arrive en aval du filtre à paille. Ce qui a nécessité de faire un réseau propre à l’évacuation des urines (mais également des résidus de condensation de la VMC.).

Dans un premier temps le tuyau était relié à un jerricane de 20 L qu’il fallait vider toutes les semaines. Opération fastidieuse à mon gout.

Pour les fèces : un tuyau vertical en PVC relie les toilettes au sous-sol dans une grande poubelle en plastique noir dont le couvercle a été percé pour laisser passer le tuyau. La VMC double flux  aspire l’air dans la poubelle ce qui empêche la remontée d’odeur.

Nos toilettes sèches dans la pratique

Après avoir uriné on verse un petit verre d’eau pour rincer les toilettes et c’est tout ! On met tout caca et papier toilette dans le trou et c’est tout !

Pour le moment j’ai vidé la poubelle 1 fois en trois mois dans un composteur. J’envisage  de tester le lombricompostage directement dans la poubelle.

Pour les hommes, c’est très simple, il faut juste s’asseoir dans toutes les circonstances.

Pour les filles, ça demande un peu plus de contrôle et d’adaptation. Mais cela ne semble plus poser de problème.

Le tuyau de chute donnant sur le sous-sol on ne voit pas le fond du trou, ce qui est un plus appréciable  pour les invités.

J’ai toujours le réflexe de vouloir tirer la chasse :).

Pas de cuvette à nettoyer après passage, les odeurs qui restent moins longtemps.

Pas de plouf, mais un pfff discret.

La VMC doit tourner en permanence.

Parmi les questions en suspends et améliorations  :

  • Lombricompostage
  • Le problème des mouches (nous sommes en hiver donc pour le moment ce n’est pas un soucis)
  • Le nettoyage du tuyau de chute ( il fait 25 cm de diamètre) Il n’est pas parfaitement verticale. Mais j’ai la flemme pour le moment de faire les modifications.
  • Création d’un deuxième toilette à l’étage. (Question une deuxième poubelle ou un réservoir plus grand ?)
  • Amélioration du siège (la jonction entre le tuyau et la « cuvette »).

 

4 réflexions sur « Les toilettes sèches à séparation »

    1. Bonjour,
      Un petit retour :
      Toujours très content des toilettes.
      Les points positifs vu par mes enfants :
      Ca n’éclabousse pas les fesses, ça fait pas de bruit, pas besoin de nettoyer la cuvette. Pas d’odeur après passage.

      Les points négatifs :
      Toilettes différents de la norme (j’ai honte d’inviter mes copines (ma fille))
      Il faut expliquer (et ne pas oublier de le faire) le mode d’emploi aux invités. Pas de pipi debout ça éclabousse !
      On met le papier dans le grand trou (et non pas dans la poubelle)
      La VMC doit tourner en permanence dès qu’elle est coupée les odeurs remontent.
      Il faut vider la poubelle régulièrement (tous les deux mois) et pour le moment y’a que moi qui le fait ouin !

      Dans la pratique :
      Je vide la poubelle (80 L) tout les deux mois environs. La poubelle pleine est assez légère (plus de papier toilettes que de caca au final).
      Avant de la remettre je mets un peu de sciure au fond pour éviter un fastidieux nettoyage. Je vide le tout au compost.
      L’utilisation de ces toilettes semblent un peu plus compliquer à utiliser pour les filles (rien d’insurmontable surtout quand on sait que quelques gouttes dans le grand trou n’ont aucune conséquences).

      Lombricompostage :
      J’ai fait un test de lombricompostage mais cela n’a pas été concluant. La poubelle s’est rempli moins vite mais elle a fini par être pleine. Et du coup elle était plus lourde (pour maintenir un peu d’humidité j’ajoutai régulièrement un peu d’eau). De plus il fallait gérer mouches et moucherons ce qui n’est pas encore possible dans l’installation actuelle. Au final je suis revenu à l’ancien système.

      J’ai pas encore mis en place le deuxième toilette à l’étage cependant il y a déjà les tuyaux. Et j’ai remarqué des remontés d’odeurs par le tuyau des urines. Je pense que c’est du à l’aspiration de la VMC dans la salle d’eau qui doit faire passer l’air dans le tuyau via les toilettes du rdc. Je pense pour éviter le problème utiliser une cuvette avec un couvercle étanche.

      Nettoyage du tuyau de chute : le tuyau est suffisamment large pour éviter qu’il se salisse trop. Depuis l’installation j’ai fait un nettoyage du tuyau parce qu’il n’était pas droit. Depuis je nettoie de temps en temps le haut du tuyau la partie visible et c’est tout. Peut-être le prévoir un peu plus large mais il y a alors plus de chance de voir le fond de la poubelle.

      En ce qui concerne le tuyau d’évacuation des urines, je pense au vu du contrôle que j’ai fait qu’il ne faut pas hésiter à faire une pente conséquente. Avec l’urine il y a beaucoup de dépôts dans les tuyaux.
      Pour le compostage : je pense que le fait que les urines sont séparés rend le compostage plus lent.

  1. Bonjour, j’utilise des toilettes à séparation »maison » depuis plusieurs mois (avant j’étais simplement sur toilettes sèches), mais je me bats constamment avec les odeurs remontant du tuyau d’évacuation de l’urine. Il peut y avoir 2 jours sans odeur et puis ça reviens. Avez vous eu ce type de problème ? Utilisez vous des pastilles quelconques (mais si oui je veux bien connaitre le nom). Pour l’instant, je jongle avec le vinaigre blanc et le bicarbonate mais pas hyper efficace… Bref si vous avez un tuyau, je suis preneuse… merciii. Cdt

    1. Bonjour,
      Je n’ai pas de problème d’odeur sauf en cas d’oubli de rinçage. Cependant je ne sais pas comment est votre installation. Ayant une VMC , je devais empêcher l’air de remonter par la canalisation qui va dehors dans l’assainissement. J’ai donc au niveau de la sortie dans un regard fait en sorte que la sortie du tuyau soit toujours sous l’eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *